Comment fonctionnera l’IIPN?

Certaines communautés et organisations peuvent avoir besoin de peu ou de beaucoup de soutien. L’approche de l’IIPN se veut souple et adaptée à la capacité actuelle de la communauté.

Le recours à l’IIPN sera facultatif.

L’IIPN travaillera avec les Premières Nations participantes et/ou les organisations autochtones afin de mettre sur pied une équipe de projet, de développer les capacités et d’assurer la réalisation des projets. Il se peut que certaines communautés voudront beaucoup d’appui et d’autres très peu. L’approche de l’IIPN se veut souple et adaptée à la capacité actuelle de la communauté.

Un partenariat avec l’IIPN laisse entendre aux bailleurs de fonds et au marché que le projet est prêt à démarrer.

Optimiser un projet en fonction des normes de l’IIPN en matière de planification, d’approvisionnement et de réalisation peut signifier que :

  • le projet concorde avec les objectifs et les priorités de la communauté;
  • des estimations raisonnables des coûts ont été établies grâce à une analyse technique adéquate;
  • il existe une analyse de la façon dont les coûts peuvent être récupérés (y compris les outils de financement au titre de la LGFPN);
  • une approche d’approvisionnement efficace a été considérée pour le projet;
  • les risques liés au projet ont été déterminés et attribués à la partie la mieux apte à les gérer;
  • un processus de mise en œuvre rigoureux a été élaboré, révélant un processus transparent et équitable pour la sélection du soumissionnaire préféré.

Les Premières Nations et les organisations autochtones qui ont recours aux services de l’IIPN en tireront plusieurs avantages.

  • Rapport qualité-prix – Le processus pourrait donner lieu à des projets d’infrastructure de qualité supérieure par rapport aux fonds investis. Les entreprises feraient de leur mieux pour soumissionner sur des projets certifiés par l’IIPN parce qu’elles sauraient qu’une analyse de rentabilisation a été réalisée et qu’il y aura un processus d’approvisionnement équitable et transparent.
  • Plus rapide – Les outils de l’IIPN servant à appuyer les capacités – notamment les modèles, les échantillons et les ateliers – amélioreront les délais d’élaboration du projet et réduiront le nombre de projets qui stagnent à l’étape de la planification.
  • Durabilité accrue – Les infrastructures seront vraisemblablement bien plus aptes à fonctionner à pleine capacité pendant toute leur durée de vie utile.
  • Monétisation – La fonction d’examen et de certification de l’IIPN devrait offrir la confiance qu’un projet sera réalisé et adéquatement maintenu pendant son cycle de vie entier. Cela favorisera la monétisation des paiements de transferts.
  • Assurance – La réalisation et l’entretien des infrastructures selon les normes établies et en conformité avec les pratiques exemplaires devraient offrir la confiance requise pour que les compagnies d’assurance offrent une meilleure couverture moyennant des primes moins élevées.
  • Financement du fonctionnement et de l’entretien – La certification du fonctionnement et de l’entretien et des plans de gestion des infrastructures ainsi que le soutien continu offert pour mettre en œuvre les plans et protéger la durabilité des infrastructures devraient permettre d’améliorer l’efficacité du financement fédéral du fonctionnement et de l’entretien. Cela pourrait comprendre l’assurance que les activités périodiques de remise en état des infrastructures, en sus des activités régulières de fonctionnement et d’entretien, seront effectuées et adéquatement financées.