Notre équipe

Le Conseil de développement de l'IIPN est composé de dirigeants de Premières Nations de partout au Canada qui se sont portés volontaires pour guider la phase de développement de l'IIPN.

Conseil de développement

Le Conseil de développement de l’IIPN est composé de dirigeants de Premières Nations de partout au Canada qui se sont portés volontaires pour offrir un leadership et des conseils pendant la phase de développement de l’IIPN. Le Conseil de développement a établi six principes directeurs pour guider la conception de l’IIPN.

Les six principes établis par le Conseil de développement pour guider la conception de l’IIPN sont les suivants:

  • La conception de l’IIPN continuera d’être dirigée et contrôlée par les Premières Nations.
  • La participation à l’IIPN sera facultative et l’IIPN respectera le droit à l’autodétermination.
  • FNII travaillera avec les institutions d’infrastructures existantes des Premières Nations et d’autres partenaires éventuels afin d’aider les Premières Nations à construire des infrastructures plus durables.
  • L’IIPN sera une institution nationale.
  • L’IIPN sera une institution constituée en vertu de la LGFPN.
  • L’IIPN aidera les Premières Nations à mettre en œuvre leur compétence en matière d’infrastructures et appuiera les projets qui apportent plus de bienfaits sociaux, économiques et fiscaux.

Le Conseil de développement

Allan Claxton

Président du Conseil de développement et représentant de la C.-B.

Allan a exercé la fonction de chef de la communauté de Tsawout pendant vingt (20) ans et a occupé le poste de conseiller pendant dix (10) ans; il siège toujours au Conseil. Allan a travaillé à l’élaboration de projets d’infrastructure – tel un établissement multifonctionnel de santé et de loisirs – et a su relever de nombreux défis quant aux routes et aux voies d’accès aux terres. Tsawout a utilisé les outils offerts par la Loi sur la gestion financière des premières nations pour surmonter les défis que présentait le développement de son infrastructure. Fort de cette expérience, Allan est d’avis qu’on peut en faire encore plus pour appuyer les groupes autochtones dans leurs efforts de combler l’écart infrastructurel. C’est cette raison qui l’a motivé à présider le Conseil de développpement de l’IIPN.

Céline Auclair

Membre du Conseil de développement, Québec

Céline Auclair est la fondatrice du Centre d’innovation des Premiers Peuples, un organisme à but non lucratif qui aide au développement de l’innovation sociale pour les communautés des Premiers Peuples au Québec. Céline est commissaire au sein de la Commission de la fiscalité des premières nations et elle apporte une vaste expérience, au Canada et à l’étranger, dans les domaines du développement international, du développement du microfinancement, de la fiscalité des Premières Nations, des droits fonciers, des questions sur les droits de la personne et des pratiques de bonne gouvernance.

Keith Matthew

Membre du Conseil de développement, Colombie-Britannique

Keith est membre de la Première Nation Simpcw et a été chef durant cinq (5) ans et conseiller durant cinq (5) ans. Pendant qu’il était au service de sa communauté, Keith était responsable des activités de développement économique et c’est pourquoi il reconnaît la valeur du développement économique pour bâtir un système d’infrastructure plus durable, c’est-à-dire un système où les groupes autochtones dépendent moins des transferts et parviennent à élaborer des projets qui cadrent davantage avec les priorités de la communauté.

Chief David Crate

Membre du Conseil de développement, Manitoba

Le chef Crate occupe actuellement le poste de chef de la communauté de la Nation crie de Fisher River située à environ 200 km au nord de Winnipeg. Le chef Crate a concentré ses efforts sur la planification à long terme, les partenariats stratégiques, la gérance de l’environnement et le développement économique. L’expérience du chef Crate démontre que les groupes autochtones qui choisissent d’exercer leur compétence et de mettre de l’avant des projets d’infrastructure réussissent à combler l’écart infrastructurel. La Nation crie de Fisher River utilise depuis un certain temps les outils offerts par la Loi sur la gestion financière des premières nations pour l’aider à cette fin, notamment en renforçant son système de gestion financière avec l’assistance du Conseil de gestion financière des premières nations et en ayant accès à du capital par l’entremise de l’Administration financière des premières nations.

Geordi Kakepetum

Membre du Conseil de développement, Nord de l’Ontario

Geordi a exercé la fonction de directeur exécutif en chef des Premières Nations de Keewaytinook Okimakanak, dont le territoire traditionnel est le Nord-Ouest de l’Ontario. Geordi fait valoir la perspective des communautés éloignées qui peuvent être confrontées à des défis infrastructurels particuliers en raison d’une saison de construction limitée, des coûts liés à la livraison des matériaux de construction et à la disponibilité de la main-d’œuvre, et du nombre restreint de soumissionnaires pour les projets. Geordi offre son leadership et ses conseils pour s’assurer que cette perspective est prise en compte dans le développement de l’IIPN.

Chief Joe Miskokomon

Membre du Conseil de développement, Sud de l’Ontario

Deputy Grand Chief Joe Miskokomon served his community Chippewas of the Thames for 14 years as chief and as Le vice-grand chef Joe Miskokomon a servi sa communauté des Chippewas de la Thames durant 14 ans à titre de chef et durant 10 ans à titre de conseiller. Il a été chef de la Nation Anishnabek pendant 12 ans. Pendant qu’il était au service de sa communauté et de sa Nation, Joe a réussi à relever de nombreux défis pour la réalisation des projets d’infrastructure, y compris les longs délais requis pour les mener à terme et la contribution limitée des communautés dans le processus. Cette expérience a motivé Joe à prêter main-forte en donnant des idées et des conseils à une initiative menée par les Premières Nations pour combler l’écart infrastructurel.

Dana Francis

Membre du Conseil de développement, Atlantique

Dana est originaire de Tobique au Nouveau-Brunswick et compte plus de vingt-cinq (25) ans d’expérience à travailler avec des groupes de construction. Il est actuellement associé principal de Red Island Contractors où il fournit des conseils professionnels aux clients qui ont des idées de projets et qui ont besoin d’aide pour aborder les différentes étapes de la réalisation de ces projets. Dana apporte son imposant bagage de connaissances pratiques et d’expérience aux discussions portant sur la façon dont l’IIPN peut aider les groupes autochtones à augmenter le nombre de projets qui franchissent toutes les étapes de leur cycle de vie et le nombre de projets qui durent jusqu’à la fin du cycle de vie prévu, afin que nous puissions parvenir à combler l’écart infrastructurel.

Vous vous demandez si votre projet est prêt à démarrer ?